Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

L’anémone et l’ancolie
Ont poussé dans le jardin
Où dort la mélancolie
Entre l’amour et le dédain

Il y vient aussi nos ombres
Que la nuit dissipera
Le soleil qui les rend sombres
Avec elles disparaîtra

Les déités des eaux vives
Laissent couler leurs cheveux
Passe il faut que tu poursuives
Cette belle ombre que tu veux

Guillaume Apollinaire, Alcools, 1913

Aussi surprenant que cela puisse paraître, ce poème est pour moi une source d'inspiration depuis bien des années...

Les déïtés des eau vives, 20x50 cm

clotilde

Couleurs chaudes pour ce mouvement enveloppant, 30x40 cm

clotilde

...Et quelques ajouts de sel pour un format 24x32 m

clotilde
Tag(s) : #FIL D'EXPERIENCES
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :